Frédéric Gouis

Posts Tagged ‘HAC foot maintien Ligue2’

HAC : tous ensemble !

In Le fil, LH Beach - Le Havre, Surf & Foot on 3 mai 2012 at 12:44

La situation est grave. Le HAC risque de se retrouver en National, la 3e division du football français. 

Face à Reims, le public a joué son rôle. Les joueurs font ce qu’ils peuvent. Pour avoir assisté à ce match, impossible de leur reprocher une volonté de se battre défaillante. Après, pour le talent, on savait déjà qu’aucun ne peut postuler à une place au Barça…

Même si tout ne fût pas parfait, on peut émettre des critiques sur le coaching, le maintien de certains joueurs sur la pelouse, ou non, Cédric Daury les a bougé, emmenant tout le monde s’entrainer à l’historique Cavée-Verte. A Lens, 400 supporters sont venus encore encourager leur équipe. Rien n’y a fait.

Il reste trois matchs pour encore y croire. Tout doit être fait pour continuer d’aller dans le même sens : maintenir le club en Ligue 2
Cette union sacrée doit se matérialiser un maximum au sein du club…
Pourtant, le compte twitter @Club1872 qui gère la commercialisation des loges du nouveau stade, une entité donc directement liée au club du HAC, a balancé mercredi après-midi une rumeur qui court depuis plusieurs jours, certes, mais lui donnant ainsi une force décuplée (« si le HAC relaie l’info c’est que cela doit être vrai… » pense le lecteur). Il s’agit du remplacement de Cédric Daury par Régis Brouard, le coach de Quevilly…

Joli façon de déstabliser le coach alors que, même si je ne partage pas tous ses choix, c’est un soutien total qu’il devrait recevoir ! A l’heure où chacun se serre les coudes, certains au sein du HAC chercheraient-ils à tout faire péter ? Certains nourrissent-ils des intérêts pour faire chanceler des personnes au sein du club, ne visant pas uniquement des membres du staff technique ? On n’ose y croire…

Alors, penchons pour la maladresse, un retwitt automatique….
Vendredi, et lors des deux semaines à venir, c’est à l’unisson que doit se présenter le HAC, tous les dirigeants, comme le staff technique et les joueurs, les supporters, le public, et même tout le Havre, je dirais…

Déjà que les chances s’amenuisent (sont nécessaires au moins une défaite de Metz ou du Mans si le HAC aligne trois victoires ; deux succès et un nul pour nos Havrais si Metz ou Le Mans décrochent moins de deux victoires), il est temps que l’union prônée par tous se concrétise, dépassant les intérêts personnels. 140 ans de maillot ciel et marine nous regardent…

FrédéricGouis 

Publicités