Frédéric Gouis

Présidentielle : Le sacro-saint dimanche 20 heures va tomber !

In Le fil, Présidentielle #2012 on 17 avril 2012 at 21:46

Cette campagne présidentielle, qui n’aura jamais décollé, s’offre une dernière polémique en fin de la course à 10. Il faut dire que, le résultat du 2nd tour paraissant acquis, le suspens n’entoure plus que quelques questions subsidiaires. Qui arrivera en tête ce dimanche ? Un 3e homme ou une 3e femme ? Le Top 5 dans quel ordre ?

La multiplication des sources d’infos « non-officielles », twitter aidant, proposant des alternatives à foison, la course aux résultats s’annonce. Les médias interrogent les médias pour savoir qui osera briser le sacro-saint dimanche 20 heures en lâchant en exclu les résultats avant tout le monde, quitte à se mettre hors-la-loi.

On connaissait, déjà usités en 2007, les sites d’infos belge (Le Soir) et suisse (TSR devenue RTS) pour savoir avant tout le monde. En 2012, les gazouillis de l’Oiseau bleu ouvrent de nouvelles perspectives. Tentantes mais punissables. Le célébrissime avocat-blogueur Maitre Eolas (http://www.maitre-eolas.fr) explique sur son compte twitter la législation en cours.

 Ce qui est permis :

– Jusqu’au 20 avril inclus, donner des liens vers les sites qui publieront ces sondages les jours interdits

– Tweeter un faux sondage ne tombe pas sous le coup de la loi

– Tweeter des sondages le jour du scrutin depuis l’étranger

Ce qui est punissable jusqu’à 75 000 € d’amende en vertu de la loi qui sanctionne la diffusion par tout moyen de résultats ou de sondages :

– Tweeter un sondage ou un lien depuis la France (même si c’est vers un site étranger) samedi 21 et dimanche 22 avril (comme les samedi 5 et dimanche 6 mai), tout comme uniquement le retweeter, que l’on soit Français ou non

Vous connaissez la précaution avec laquelle je me penche sur les sondage (mon billet du 22 mars), néanmoins, ces chiffres qui circulent le samedi et le dimanche (les fameux « sortie des urnes ») dans diverses corporations, certains n’hésitent pas à annoncer qu’ils vont les balancer et casser donc le fameux dimanche 20 heures. En voici deux :

Frédéric Gerschel « Grand reporter au Parisien. Accrédité à l’Elysée » a lâché ceci sur Twitter :

Un site « Les résultats de la présidentielle 2012 » veut « mettre en exergue l’incohérence de la législation française en matière de droit électoral. En effet, alors que la plupart des journalistes, des hommes politiques, des “insiders” connaitront les derniers tendances de la présidentielle et les résultats avant l’heure fatidique (à 20 heures) ; les citoyens doivent demeurer exclus de cette boucle. Ici, chacun pourra prendre connaissance des chiffres qui circulent à l’intérieur de ce cercle. (…) Cette initiative aurai pu se faire sur le territoire français néanmoins ce choix d’un hébergement hors de France veut renforcer le caractère absurde de cette loi. L’information est mondiale, ses sources de diffusion mondialisées ». De même, les auteurs de ce site annoncent que les deux samedi du scrutin, ils diffuseront les sondages réalisés la veille mais interdits de diffusion par la loi actuelle.

Ces initiatives risquent de se multiplier à l’avenir. A quand un média français « établi » brisant ce tabou ? En fait, une incongruité désormais…

Frédéric Gouis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :