Frédéric Gouis

Les chaines infos ne méritent pas ces critiques

In Le fil on 22 mars 2012 at 23:07


Itélé et plus encore BFMTV font l’objet de critiques et de lazzis depuis deux jours. Leur couverture non stop de la trentaine d’heures du siège de l’appartement de Mohammed Merah à Toulouse engendre son lot de commentaires, de contestations et de mises à l’index.

Alors, oui, les images fixes sur l’envoyé spécial de la chaîne en alternance avec la fameuse rue où tous étaient bloqués n’apportaient que peu à notre information, fournissant surtout à Volkswagen plusieurs heures de pub gratuite. La fameuse Polo est devenue presque aussi célèbre que sa devancière Coccinelle…

Sur le fond, les critiques, qui viennent pour beaucoup de journalistes installés confortablement devant leur écran d’ailleurs, me chagrinent. M’interpellent et m’attristent même !

Ces pros des médias ont-ils déjà été envoyés sur un tel événement à chaud ? Sûrement. Le fait-divers tient lieu de passage obligé pour tout journaliste débutant. Lors d’un blocage, une manif, des négociations, les infos, parcellaires, avec des sources des différentes parties, vous arrivent. Lorsque, époque révolue, vous travailliez pour la presse écrite, et avant l’existence des sites internet accolés au média papier, vous aviez le temps de séparer le grain de l’ivraie. En radio, entre chaque flash, toutes les heures, vous aviez le temps de recouper, vérifier et chercher de l’info. Quant à la télé, le direct était rarissime, les moyens techniques limitant le champ d’action. Là, encore, les nouvelles passaient les filtres des recoupages et se révélaient consistantes généralement.

Aujourd’hui, les sites internet ayant accéléré le temps de l’info, la parade des télévisions est venu du robinet ouvert des chaines « Priorité au direct ». Twitter a libéré une autre vanne. Plus le temps de vérifier, tout est balancé. Et pendant des heures.

Le public veut tout voir en live. Qui l’a habitué ? Les médias… Là, on touche un autre problème, celui de savoir quoi proposer aux auditeurs, lecteurs, téléspectateurs ou internautes ? Ce qu’ils demandent ou tenter d’élever le niveau ? Vaste débat !

Pour en revenir à Itélé et BFMTV, elles ont fait, avec leurs erreurs bien compréhensibles pour les journalistes qui ont assuré ces directs pendant des heures, ce que nous leur demandions, nous permettant de rester scotché devant des images fixes, attendant que l’événement ne s’emballe avec son dénouement, forcément tragique.

Alors, de grâce, arrêtons de tomber à bras raccourcis sur ces chaines dont l’existence ne répond qu’à notre demande !

Frédéric Gouis


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :