Frédéric Gouis

Ce que cachent les instituts sur les sondages 

In Le fil, Présidentielle #2012 on 22 mars 2012 at 21:44

 

Avez-vous déjà entendu parler du document ci-dessus ? Très probablement pas…
En effet, dans les médias, ce tableau de chiffres qui figure dans l’étude complète de chaque sondage, n’est -quasiment- jamais évoqué. Et pour cause ! Les instituts ne vont pas se tirer une balle dans le pied.
En résumé, pour les non spécialistes de statistiques, ces « mentions obligatoires » (comme le nombre de personnes sondées, par quel moyen et à quelle date), viennent mettre à mal la répétition de ces mesures de l’opinion.
Eh oui, lorsque l’on entend ou lit que tel candidat perd 1 ou 2 points, qu’un autre en gagne 1,5 et que le troisième fait du surplace, tout cela peut très bien se révéler complètement… faux. Et même inverse à la réalité !
Les instituts de sondage l’admettent : avec un échantillon de 1 000 personnes (le plus usité) pour des taux entre 10 et 30% d’intention de vote, la marge d’erreur varie de +/- 1,8 point à +/- 2,8 points…
A 30% annoncé par le sondage, le candidat peut donc être en réalité à 27,2% ou 32,8%…
A 20%, le candidat bénéficie d’une intention de vote comprise entre 17,5 et 22,5%…
A 10%, il est entre 8,2 et 11,8%…
Désormais, vous allez accueillir différemment « le dernier sondage qui marque un tournant dans la campagne »…

 

Frédéric Gouis 


Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :